Mark EITZEL, retour avec « don’t be a stranger » après un RIP manqué de justesse

Par  |  | 1 157 views 0 Commentaires

Mark Eitzel nous revient depuis quelques jours avec un nouvel album « don’t be a stranger ». Ecris au début 2010, l’album est un miraculé à plus d’un titre puisque quelques mois plus tard Mark Eitzel était victime d’une attaque cardiaque le laissant 6 mois au repos. La chance étant de la partie, un ami ayant gagné à la loterie lui finance l’enregistrement chez Sheldon Gomberg qui s’occupe entre autres de Rickie Lee Jones, Ben Harper, du coup cela se ressent; un album avec une superbe facture sonore. Mais comme toujours avec Mark, de superbes textes l’accompagnent, cette fois mortellement déprimant :
I Love you but you’re dead…
she wrote I love you but you’re dead

Après un  » The Golden Age » sorti pour American Music Club et salué par la critique, c’est au tour de cet album d’enfoncer le clou d’un Mark Eitzel de plus en plus affuté et qui livre des objets sonores malheureusement trop peu médiatisés à mon gout. Une voix américaine qui me fait chaud au cœur mais qui manque d’un je ne sais quoi pour s’imposer, peut-être de meilleurs arrangements musicaux.

Une tournée au UK est prévue début 2013, mais chez nous que dalle. Contentons nous de cette impro vocal de « why i’m bullshit » sur Klamath sorti en 2009 et du blog d’Eitzel.

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *