J’ai été à l’enterrement d’un inconnu / Concert INTIMEPOP #68

Par  |  | 5 890 views 2 Commentaires

Et j’ai bien fait. Il y a des groupes comme ça qu’on rate plusieurs fois de suite et puis la date suivante est la bonne. C’était pourtant mal barré d’avance puisque je devais me déplacer ce 9 octobre sur Marseille et rater la venue de A Place To Bury Strangers sur Lyon, et patatra mon job est annulé et me voilà à digiticker et filer vers l’epicerie moderne. Première surprise, le concert n’est pas complet, ouf, deuxième énorme surprise l’epicerie moderne fait un effort et vend ses places à un tarif très abordable, ce même tarif qui avait été un frein pour moi lors de leur passage au Ninkasi.

Vous aurez donc compris qu’il faut les voir en Live pour saisir leur vraie nature !!

Alors que « WORKSHIP » , leur dernier album, n’évite pas certains clichés musicaux m’horripilant, tels que de la reverb sur la voix, des boites à rythmes boum boum..etc: en Live c’est une tout autre affaire, on frise le 10/10 partout même si la voix reste et restera en retrait tout au long de ce concert. Un indice peut-être sur le fait que cet excellent groupe reste confidentiel.
Passé cet avis très personnel, la furie New Yorkaise balaye tout sur son passage, guitare qui vole, pêche au gros avec du câble jack, bassiste au ras du sol, batteur qui cavale, jeux de lumières époustouflants, le groupe a effectivement une présence scénique hors normes, en tous cas pas mal de groupes de rock devraient s’en inspirer. Et puis la musique reste foutrement sale, là ou d’autres groupes détachent des mélodies bien entêtantes, ici ça part en disto, wahwah rapidement dans un déluge sonore pas toujours compréhensible mais bien jouissif.
Trêve de bavardages, un extrait vidéo « Alone » sur leur dernier album, humm cette fin !!

Et puis maintenant toujours sur le dernier album, « You Are The One » avec un très beau jeu de lumières , suivi de « Drill It Up » de l’EP « Onwards to the Wall » avec le bassiste à la voix.

2 Comments

  1. La bUze

    5 novembre 2012 à 18 h 40 min

    un chaos bien appréciable, ce concert à l’Epicerie !

  2. Anthony

    29 octobre 2012 à 22 h 50 min

    Décidément, je rattrape mon retard et tout le monde parle de ce concert que j’ai raté…

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *