Je pensais me faire chier à Toulouse et puis il y a eu JOIE DE VIVRE

Par  |  | 1 269 views 0 Commentaires

Envoyé en mission sur Toulouse pendant une pseudo canicule, c’est jamais très plaisant, même si la ville bouge vraiment beaucoup la nuit, canicule ou pas.

Après des pâtes avalées vite fait, je file vers le connexion café, près de Jaurès, qui semble abriter au minimum 3 concerts par semaine. Le match de foot diffusé à l’extérieur sur écran filtre les cons et laisse dans la salle un public acquis aux Américains de Chicago.
JOIE DE VIVRE sort un deuxième LP dont le nom m’échappe. Du rock indie bien bruyant qui tranche avec l’intervenant précédent, seul comme c’est la mode(faut arrêter ça maintenant). Guitare solo et rythmique impeccable, la batterie sonne fort (aie mon oreille) pendant que le chanteur s’époumone dans le micro , quelquefois un peu trop fort et puis …et puis cette trompette jouée qui nappe brutalement un rock un peu « déjà entendu quelque-part »; y a du Get Well Soon dans l’air et d’un coup on respire mieux.

En concert sur Clermond ferrand le 29/06 (au Raymond Bar) et puis sur Paris (mais où) avant de partir en Britanie. Bougez vous pour 6€ ou plus, une bonne soirée à la clef !!!!

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *