PONI HOAX : Retour en Flèche / Concert INTIMEPOP #47

Par  |  | 1 686 views 0 Commentaires

« Il fait chaud, sale temps pour les gros »

« J’habite dans ma bite… Ma rue, c’est ton cul »

Deux « aphorismes » balancés entre deux morceaux par un Nicolas Ker « en forme » à l’attention d’une foule clairsemée meublant tant bien que mal  l’espace de l’ancienne gare de  la petite ceinture.

Ca aurait été con de se priver d’une telle littérature en ce jeudi soir d’automne que tout prédisposait à être aussi terne et chiant que le mercredi de la veille ou le vendredi du lendemain.

Oui mais voilà : grand bien m’a pris, vers 21h, d’aller checker sans aucune conviction et plutôt par réflexe mon mur Facebook. Un rapide balayage visuel de haut en bas et voilà mon regard subitement accroché par 2 mots que je n’espérais plus :

fleche d'or poni hoax flyer

Direction Bagnolet, avec cette petite peur d’arriver trop tard ou que ce soit déjà complet (un grand classique depuis le récent changement de direction de la Flèche d’Or). Arrivé sur site, confirmation au guichet : « ils jouent à 23h »… Nickel, plus qu’une heure à attendre…

Mais c’était sans compter sur les 2 neuneus du groupe TWO, qui, tels Oui-Oui au pays des framboiseilles ne voulaient plus quitter la scène. « On n’a plus de chansons, mais on va vous en rechanter une », « Vous êtes supers, vous connaissez déjà notre album alors qu’il est pas encore sorti », « on va vous faire une reprise qu’on adore », « on vous aime »… Et j’en passe.

Résultat des courses, les 2 pommes à l’eau finissent par quitter la scène à reculons sur le coup des 23h00 et à ma grande surprise, une bonne partie de l’audience en fait de même.

Les cons ! Ils savent pas ce qu’ils ratent.

poni hoax fleche d'or sept 2010

poni hoax fleche d'or sept 2010

Dans l’indifférence quasi générale, les 4 musiciens installent et règlent leur matos en un rien de temps. Leur Dandy de chanteur, tout de noir vêtu apparaît alors, une clope au bec… (ou comment être Punk en 2010). Petit round d’observation et ça commence à jouer. Fallait s’y attendre, le son est pourri…

Pas transporté par le 1er morceau que je n’ai pas réussi à identifier, ils enquillent aussi sec avec le très pop « She’s on the Radio ». Bardainne (tête pensante du groupe), préposé aux claviers en front de scène, passe son temps à fouiller dans des sacs posés à ses pieds pour en extraire et distribuer Cotillons, Fleurs et fruits variés.

Pas besoin d’avoir fait Psycho pour comprendre que les 5 lascars carburent pas à l’eau plate. Et c’est cette ambiance sales gosses que je retiendrais de cette soirée. Du fait de leur étiquette bobo que je leur avais collé suite aux incessants encensements dont Technikart les gratifient, j’appréhendais qu’ils adoptent une certaine distance ou une attitude hautaine vis à vis du public. Bien au contraire, le joyeux bordel est de mise et on leur pardonne leurs conneries parce que comme eux on n’a pas envie de vieillir. Parce que surtout quand ils déroulent les tubes comme Antibodies ou Budapest, on en redemande. Les morceaux sont joués avec urgence et énergie. Le live gomme les arrangements studio, bien que fidèles aux versions des albums, ça sonne nettement plus rock. Un pote guitariste monte sur scène pour les épauler sur Pretty Tall Girls, une fille va faire les chœurs sur le morceau suivant avant de retourner dans la salle. Très bon esprit. Seul regret, un goût de trop peu, le groupe nous abandonne au bout d’un peu plus d’une heure sur une magnifique version de The Paper Bride… contrairement aux blaireaux qui les ont précédés, pas de rappel… et perso je préfère.

J’ai eu la naïveté de croire qu’avec mon i-phone je pouvais vous faire partager le bon moment passé… Malheureusement, faudra se contenter de l’image : son over saturé. Mais comme je me suis fait chier à tendre le bras en l’air comme un con pendant 4 morceaux, je vous livre un petit medley « resynchronisé » avec le son des morceaux studio.

Sinon et pour conclure :

– Poni Hoax est le seul groupe Pop Français digne de ce nom.

–  Vincent TAEGER est mon second batteur préféré après Jimmy Chamberlain.

–  Pour ceux qui veulent en savoir plus, http://www.dailymotion.com/video/x9ty5x_saga-poni-hoax-1-5_music 1er des 5 excellents épisodes qui reviennent sur l’album « Images of Sigrid »

–  On attend toujours un 3ème album.

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *