Les Russes de MESSER CHUPS se mettent à la BETTIE Page !!! / Concert Intimepop #45

Par  |  | 2 145 views 0 Commentaires

Après un loupé sur Lyon, où le guitariste se tapait une gastro le jour du concert, les revoilà programmés au Sonic. Maxxxo nous en ayant fait l’éloge ici, il nous fallait maintenant nous rendre compte en live. J’arrive comme d’hab à la bourre sans aucune autorisation. Je demande donc un entretien avec ces Russes qui me reçoivent back stage, sans fioriture orale et plutôt avec austérité. L’atmosphère se réchauffe quand il constate mon look rocker (j’ai pas la bananne mais le jean est bien retourné aux ourlets) , mais la guerre froide a finalement bien porté son nom, surtout coté Russe. Je m’installe donc et le concert commence avec une température avoisinant les 40°c : c’est clair ce soir les Russes vont en chier !! Prémonitoire de la canicule qu’ils vont connaitre cet été (le concert date de mai dernier), le sex appeal de ZOMBIEGIRL ne souffre pas trop, ni son maquillage par ailleurs. Dans la salle tous les rockers année 60 que peut compter Lyon sont là, bonne ambiance, mecs gominés et nanas en jupe. De l’autre coté MESSER CHUPS, un groupe au line up variable et dont l’ossature repose sur son fondateur Oleg GITARKIN, le guitariste, et maintenant ZOMBIEGIRL dans le rôle de la Bettie PAGE. Telle la série Chapeau melon & bottes de cuir , la gente féminine varie suivant les périodes mais les ambiances restent les mêmes : dracula, sci-fi année 60, monstres, E.T et autres accessoires de series B….

MESSER CHUPS play twangy sci-fi music for people who know that the future actually happened over 40 years ago

Groupe qui nous fait faire sacré retour en arrière où l’an 2000 rêvée était autrement plus sexy que celle qu’on a connue. Des combattants du passé, dépassés, qui me font dire que les vérités du jour ne valent souvent rien des décennies plus tard; une bonne claque pour se remettre les idées en place au final. Ils repassent en France à partir d’Octobre, ne les ratez pas.
On écoute enchainé, une reprise de James Bond, « Jalmes bond 0013 » et les nouvelles aventures de gitaracula and zombierella :

Merci à l’équipe du Sonic.

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *