FAKE ODDITY, tête de Turc du Rock / concert INTIMEPOP #6

Par  |  | 1 636 views 0 Commentaires

Le Millenium, la petite salle chaleureuse de L’Isle d’Abeau accueillait ce soir là le groupe FAKE ODDITY, des rockers au nom bizarre, croisement incertain de Space Oddity et d’une chanson de Radiohead (fake plastic trees) ou bien peut-être du prénom du chanteur (Faik) d’origine Turc. Le groupe très en vue en ce moment se targue d’avoir un très beau clip et plusieurs tubes dans son sac. L’album « Runfast » sorti cette année le prouve et a d’ailleurs été enregistré en Turquie pour l’anecdote.

Une fois le contact établi avec Gilles De La Asuncion, grand manitou fort sympathique des lieux, j’installe mon matos pour capter le concert.

La première partie est EPHEMERIDE, un groupe local , dont vous pourrez voir une vidéo ICI.

Fake Oddity un groupe à 2 facettes qui semble avoir choisi la voix mélodique plus que le coté sombre d’un rock inspiré par leur jeunesse

Après le balai d’instruments inévitable entre les 2 groupes, s’installent Fred le batteur, Antoine le guitariste, Faik et Matthieu le bassiste de FAKE ODDITY. Ambiance décomplexé du chanteur et surtout le gros son, étonnent quand on a vu le clip Runfast bien léché : pas déplaisant on en redemande en voyant Sex&Sushi. Le concert vire carrément rock-indie.

Entretemps, l’origine Turc du chanteur transparait lors d’une chanson, « Zani » sorte de ballade acoustique écrite pour son père que les autres rejoignent en bruit.
Le concert glisse finalement vers quelquechose de plus posé et très MTV, tout d’abord avec « Please don’t lie » pour ensuite attaquer « Runfast » et « Kill the young », mélodies soyeuses et inespérées après cette première partie virile, underground, émotive.

Le concert finit dans une ambiance festive et communicative où Faik se sent prêt à slammer, sauf que l’estrade n’est pas assez haute !!!

Fake Oddity un groupe à 2 facettes qui semble hésité entre la voix mélodique et que le coté sombre d’un rock inspiré par leur jeunesse; le mot de la fin à Matthieu : « ce qui compte c’est pas les notes, mais ce que l’on met dedans ». Bonne chance pour votre tournée et mettez plein de bonnes choses dedans !!

Remerciements à Eric de Mediatone bien sûr.

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *