18 sur 20 pour ZËRO / concert INTIMEPOP #4

Par  |  | 7 784 views 5 Commentaires

Pour ce quatrième rendez-vous place au post-rock avec ZËRO, groupe Noisy très apprécié sur Lyon. Il faut dire que 3 de ces membres, Eric Aldéa, Franck Laurino et Francois Cuilleron, sont d’anciens activistes du groupe régionale « bästard » (et avant ça Deity Guns), qui a connu son heure de gloire en 1996 :

It’s in 1996 that the band peaked. « Radiant, Discharged, crossed off… » is still saluted by the whole press critics, as an essential post-rock work. Recorded by Andy Briant (member of Tortoise) […]

Pour ce concert ce soir , outre les fans, R2zik.tv s’est déplacé pour filmer l’intégralité du concert avec leur bonne grosse caméra : on attends leur reportage en ligne.
Leur musique déroute un peu par l’utilisation de vieux synthés vintage (style TURZI) et la voix du leader , très décalé. Le son est puissant, les nappes sonores viennent progressivement remplir la salle de « l’epicerie moderne » pour établir un équilibre sinusoïdal seulement troublé par les sons inusuels des vieilles machines.

Pigeon Jelly :

Le début du set est bon, voire très bon, et ça sonne vraiment différent de ce que l’on peut entendre ailleurs dans le même genre musical. Leur style se rapproche finalement de ce que le blog ami « darkglobe.fr » décrit comme :

…alliant aussi bien noise que free jazz

J’avoue lacher un peu prise sur la fin, peut-être justement à cause de cette légère dérive freejazz.
Néanmoins, excellent concert et groupe à recommander !!! Damer le pion aux Anglo-Saxons sur ce genre musical n’est pas chose aisée, mais le pari est ici gagné; les vidéos parlent d’elles-mêmes.

Luna Park :

Le mot de la fin revenant à leur Label « Ici d’ailleurs » :

Il est clair que la musique de Zëro s’aventure plus dans des contrées inventives que dans les sentiers battus du rock à identité fixe. On y croise autant Jack Berrocal et Gene Vincent en « Drag Queen blues » sous extasy et des Devo rajeunis le temps d’une reprise de
« Automotown / Space girl blues » vivifiante, que le krautrock de Can et Kraftwerk dans un « Luna Park » ludique où psychédélisme et harmoniques offrent un roller coaster cérébral et addictif. On croisera des Pavement névrosés, des Sonic Youth, branleurs et éternellement jeunes tout comme un paquet d’autres freaks qui en marge de tout courant auront constamment réécrit avec singularité et intelligence le langage du rock.

Merci à Amélie de l’épicerie Moderne pour son accueil et aux techniciens du son pour la qualité du live. Le genre de groupe , avec FMTM que je ne veux pas écouter ailleurs que chez vous sur Lyon. +1

5 Comments

  1. Pingback: intimepop.com | ZËRO : round 02 / concert INTIMEPOP n°34

  2. abds69

    5 novembre 2008 à 1 h 21 min

    fake oddity fin de semaine. Pour plus tard alors. A+

  3. Lionel

    4 novembre 2008 à 0 h 05 min

    pas de souci! avec plaisir
    ce sera A Place To Bury Strangers et A Silver Mt Zion jeudi soir en ce qui me concerne 🙂

  4. abds69

    3 novembre 2008 à 19 h 37 min

    oh putain le boulet que je suis !!!
    Corrigé. sinon faut que l’on se voit au prochain concert commun…histoire de se payer un canon.

    A+

  5. Lionel

    3 novembre 2008 à 14 h 04 min

    Kalu!
    juste pour dire k’il mank un K dans le lien vers darkglobe 😉
    Merci pour la citation néanmoins!
    Lionel

Dis-le

Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *