Fabuleux retour

Par  |  | 1 302 views 0 Commentaires
tindersticks

Le temps passe insensiblement, et sans des répères précis on en perd vite la notion, la durée: 2003 dernier album « Waiting for the moon » des TINDERSTICKS avant des projets parallèles pas forcément médiatisés(albums solos et collaboration avec Murat). 2008 retour du groupe réduit au batteur, chanteur et guitariste David Boulter, Neil Fraser et biensur Stuart Staples pour leur 7ième album « the hungry saw ». Par contre en live y a un mini orchestre derrière quand même.
En 1997 , « Pretty words », Stuart semble semble s’être echappé d’un film n&b :

Tout de suite on se demande comment on a pu se passer pendant ces 5 longues années de cette musique. Oui entre temps The National, ou The editors ont su prendre leur place sans jamais les remplacer. Le temps passe mais parfois il lasse, il casse , « the hungry saw » semble pour sa part avoir été oublié dans un carton il y a 5 ans tellement la sonorité colle aux souvenirs qu’on avait d’eux à l’époque. Le temps semble ne plus être une variable de cette espace sonore où cuivres, guitares, piano, batterie accompagnent délicieusement Staples. Les morceaux sont moins bien réussis, désolé c’est pas pour eux qu’on aime les Tinders.

Les TINDERSTICKS version 2008, « the hungry saw » :

Et puis « The Flicker Of A Little Girl  » une de mes préfèrés du nouvel album :

crédits photo : liveon35mm.com

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *