Comment échapper aux GIRLS IN HAWAII ?

Par  |  | 796 views 0 Commentaires
girls3.jpg

Aujourd’hui c’était la sortie française du très attendu Deuxième Album des GIRLS IN HAWAII après le coup de génie de « From here to there » en 2003. Je me suis donc précipité sur le « Plan to escape », certainement nommé en réference à l’enferment vécu suite au succès planétaire de leur premier album. Premières impressions bonnes, on est content d’être en territoire connu (voix des chanteurs, guitares + electro …) , « This farm will end up in fire » démarre l’album avec brio, puis le « sun of the sons » entendu ici et là en live et puis le « bored » reminiscence du fameux « found in the ground »…ouf une pause s’impose en écoutant le leader du groupe parler de la gestation de cet album comme une grosse pression sur le groupe après un succès pas du tout anticipé du premier. De dire aussi que depuis ils avaient énormément tournés pour promouvoir « from here to there » dans plusieurs pays et que du coup cet album n’avait vu le jour que 2 ans après que chacun est repris une vie comme d’avant 2003 (premiers amours).
Allez « Shades of time » vient maintenant nous rappeler combien leur son peut-être sophistiqué et fin à la fois. « Fields of gold est par contre trop répetitif à mon goût. Je laisse passer les 2 suivantes pour prendre mon pied sur « Birthday call » plus virile, ça fait pas de mal…tiens j’apprends qu’elles ont été enregistrés dans diverses maisons en Belgique , marrant. « Summer storm » magnifique conclu pour moi cette revue.

A la manière de Radiohead, leur album était trop attendu pour contenter pleinement les admirateurs de leur premier opus MAIS même si les filles des îles se sont asagies, l’album est parfaitement réussi et nécessite plusieurs heures pour pleinement rentrer dedans. Encore de bons souvenirs à se fabriquer si on part en vacances dessus…pourquoi pas à Hawaii.
Zou, une vidéo acoustique du premier album :

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *