CHROMATICS – Night Drive

Par  |  | 1 594 views 1 Commentaire

chromatics.jpg
Depuis fin 2007, ça buzz à mort sur les CHROMATICS. D’un naturel sceptique mais ayant un peu de temps devant moi, j’ai donc décidé de sucomber à la dernière lubie bobo en date. Calé dans mon siège à roulette et à dossier orange, je me suis infusé Night Drive de la piste 01 à la piste 12… sans broncher… ou presque.

Au bout de 3 chansons, je n’ai pu m’empêcher de penser à Air, du moins dans la démarche. Des sons synthétiques datant de Vangelis ou Moroder au service de la Hype des années 2000.

Mais trève de généralité:

Le premier morceau The Telephone Call qui tient lieu d’intro est très sympa… La suite, une madeleine de Proust 80’s, une grosse impresion de déjà entendu. C’est sympa, ça coule tout seul… Mais, il faut savoir raison garder: pas de quoi en faire un flan non plus.
C’est donc bien gaulé et plaisant à écouter, à l’exception de Running Up That Hill, reprise sans plus d’intérêt que l’original de Kate Bush. Je dois confesser que j’ai eu un peu de mal avec la voix de la chanteuse qui devient vite aliénante au mauvais sens du terme. Heureusement, le dernier morceau Tick Of The Clock avec sa petite boucle hypnotique bien tripante et son orgue d’église nous la fait vite oublier.

Côté vidéo, c’est pas la joie, voici tout de même I want your love et Mask qui figurent sur l’album:

 

A noter une autre reprise sur leur myspace: I’m on fire de Bruce Springsteen (très pompée sur celle d’Electralane) mais surtout de sympathiques photos de leur tournée, où l’on notera au passage que la chanteuse transpire des seins.

4idapony2.jpg

1 Commentaire

  1. Col zinski

    21 janvier 2008 à 21 h 18 min

    Apres avoir ecouté deux fois cet album, je pense que, je vais m’en lasser rapidement.
    Je suis d’accord avec toi pour la chanteuse sa voix devient obsedante,et agaçante en même temps.
    Le morceau « nightdrive » ma carrement cassé les oreilles.
    La reprise de « Running Up That Hill » est insipide, à oublier .
    Mon morceau preferé reste  » Healer  » j’ai bien kifé !!
    Dans l’ensemble l’album laisse un gout appaissant, mais y a pas de quoi casser une patte à un canard.

    Allez les p’tits gars, repos, vous pouvez fumer la clope !

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *