Je me disais l’autre soir…

Par  |  | 726 views 0 Commentaires

Il est souvent bien hasardeux de pronostiquer du devenir d’un groupe, de sa popularité et de l’impact de son oeuvre à plus ou moins long terme…

Dans notre monde actuel, où tout est si volatile, marketté, pré-mâché, cela fait chaud au coeur – pour le trentenaire dégarni et bedonnant que je suis devenu – de constater que certains groupes majeurs de mon adolescence prolongée aient pu transcender le phénomène de mode, s’affranchir de n’exister que ponctuellement autour de succès éphémères pour réussir à passer le cap d’une génération et susciter des vocations chez les d’jeuns d’aujourd’hui… Cela me redonnerait presque, sinon foi en l’humanité, du moins le sourire (non, je déconne…)

Pour vous en convaincre, allez donc sur Youtube et tapez « Smashing Pumpkins » par exemple.
Vous y trouverez:

En 1993, ce petit Jimmy Chamberlain en herbe devait encore mouiller son lit la nuit alors que les Pumpkins sortaient Siamese Dream leur second album et se lançaient pour de bon à la conquête de la planète.
L’original c’était en 1993, voici aux Mtv Music Awards 1994 une pure version de Disarm :

ou encore, si vous tapez Noir désir, vous trouverez des centaines de petits groupes tentant avec plus ou moins de bonheur une reprise:

http://www.dailymotion.com/video/x2luga_un-jour-en-france_music

Un jour en France joué dans un pauvre garage par des ados musicalement imparfaits mais plutôt Rocks dans l’âme.

pour mémoire… Eurockéennes 1997

(A très bientôt, Bertrant Cantat !!!)

Dis-le

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *